contact@jeaninekongo.com

3 ans plus tard, je suis conducteur de louange 👩‍🎓

Shalom mes distinguĂ©(e)s internautes. Ça fait longtemps que je n’avais pas Ă©crit de tĂ©moignage.  So let’s go! La passion (Ă  plus forte raison un appel) doit ĂŞtre encadrĂ©e par la formation. Dimanche 4 novembre 2018, j’ai reçu mon certificat de fin de formation de conducteur de louange.

Jeanine Kongo Formation
Remise de mon diplôme par le Président de la JCIPLA

Ce parcours qui a durĂ© 3 annĂ©es a vu des soldats tomber sous les balles du dĂ©couragement, des empĂŞchements… Par la grâce de DIEU, j’ai pu tenir et franchir la ligne d’arrivĂ©e. Ma promotion contenait une seule personne et c’était moi. Je la baptise donc Promotion “Distinction” avec le Saint-Esprit comme parrain.

Mon besoin d’apprendre

Le besoin de formation est nĂ© dans mon cĹ“ur, il y’a quelques annĂ©es suite Ă  une phrase qui ne m’était pas directement adressĂ©e mais qui m’a complexĂ©e. : «Vous ĂŞtes les stars dans vos Ă©glises mais, quand vous sortez vous ne valez rien». De peur de chanter faux ou de « dĂ©gammer » après avoir entendu la tonalitĂ©, je ne chantais presque jamais ailleurs en dehors de ma communautĂ©. Le groupe musical a commencĂ© au Tam-Tam avant que l’Ă©glise n’ait un synthĂ©tiseur.

Mon plus gros complexe était de chanter surtout devant des gens qui s’y connaissent. Dire que tu es chantre, mais tu chantes quoi au juste? Il me fallait à tout prix dépasser ce complexe surtout que le remède à mon mal était la formation. Après avoir vu une affiche sur les réseaux sociaux de la JCIPLA qui annonçait la rentrée de l’Ecolad en mars 2015, j’ai choisi de tuer l’ignorance, de briser ce joug qui ne m’apportait que honte et déshonneur. L’hymnographe Marius Cotchie disait lors de la Radd Academy qu’il peut arriver que tu aies commencé à chanter par un concours de circonstances et que ça se soit suivi de succès, mais il faut s’asseoir pour apprendre. Je sais que je parle à un cœur!

L’onction nous aide, mais travaillons aussi Ă  ĂŞtre meilleur techniquement. Ă€ ce propos, le verset de base de l’ÉCOLAD, c’est 1 Corinthiens 14 v 15 “je chanterai par l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence”. L’esprit et la technique y sont les maĂ®tres mots pour une formation Ă©quilibrĂ©e.

ÉCOLAD, Mon école

L’ÉCOLAD (École de Louange et d’Adoration) est une branche de la Jeunesse ChrĂ©tienne Internationale pour la Promotion de la Louange et l’Adoration (JCIPLA). La vision de cette organisation a Ă©tĂ© communiquĂ©e Ă  MoĂŻse DIBÉ, 7 ans en arrière. Il y a cru et s’y est donnĂ© corps, âme et esprit. Faisant face aux railleries, aux attentes ironiques de plusieurs mais s’appuyant sur le Seigneur, les fruits sont lĂ . Aujourd’hui, l’organisation compte plus de 100 personnes avec plus de 400 apprenants dont seulement 60 ont achevĂ©s cette course… «Car il y a beaucoup d’appelĂ©s, mais peu d’Ă©lus» Matthieu 22 v 14. Ne nĂ©gligeons pas les faibles commencements et comme j’aime le dire dans le grain de sĂ©nevĂ© se cache un arbre fort qui donnera de l’ombre et de la nourriture Ă  plusieurs. L’ÉCOLAD est prĂ©sente Ă  Yopougon oĂą elle a commencĂ© et dispose d’une annexe AngrĂ© dont je suis issue.

Le parcours du combattant ⛰ : La formation

 

3 années de sacrifice

Elle dure trois ans qui sont en rĂ©alitĂ© 24 sĂ©ances sur six mois par an pendant trois ans. Et c’est lĂ  qu’il faut ĂŞtre courageux! Le culte finit des fois Ă  l’heure du Seigneur, les rĂ©unions après Amen, la fatigue. Les cours commencent Ă  15 h et s’achèvent Ă  18 h 30. Il faut ensuite rentrer et se reposer pour affronter la semaine et surtout faire ses exercices, rĂ©viser, prĂ©parer ses devoirs Ă  rendre le dimanche suivant đź“ť…

Pour ĂŞtre Ă  l’heure, je devais des fois y aller le ventre vide. Des fois malade j’y assistais car, se mettre Ă  jour n’aura jamais la mĂŞme teneur que le prĂ©sentiel. Parfois dĂ©couragĂ©e par la difficultĂ© de trouver  un taxi puis les embouteillages, j’arrivais des fois en retard mais j’y arrivais quand mĂŞme. Manquer pour se reposer un, deux dimanches…. et ne plus retrouver la force d’y aller. J’ai dis NON!

Durant la première année, j’ai commencé à être enseigné sur le ministère de la louange. J’avais donc chanté toutes ces années sans savoir ce que je faisais, à un poste aussi sensible! Mon peuple périt vraiment faute de connaissance. Osée 4 v 6

Les cours 📚

Les cours sont des modules donnĂ©s par diffĂ©rents professeurs. Entre autres modules, nous avons l’histoire de la musique, la technique de conduite d’un moment de louange et d’adoration qui est la partie spirituelle de la formation. La thĂ©orie musicale et son lot de solfège, de gammes et d’accords et d’harmonies. La pratique musicale avec un coach vocal pointu qui nous apprend comment gĂ©rer le souffle, harmoniser les chants et apporter les couleurs aux chants…

Certains modules sont Ă©vacuĂ©s en une sĂ©ance tandis que d’autres se poursuivent les annĂ©es suivantes. Le contenu y est beaucoup plus approfondi d’oĂą l’importance de terminer le cursus.

Beaucoup d’idées reçues ont été chassées de mon esprit

Commencer la louange par “si tu ne danses pas ici, c’est que tu danses ailleurs”. (Ou comment obliger les gens à danser sans conviction). La danse est en effet une expression de louange mais, pas la louange en elle-même. Les chants à tempo lent ne sont pas toujours des chants d’adoration et ceux à tempo rapide ne sont pas toujours des chants de louange. À un moment, il faut arrêter de “s’ambiancer” et de croire qu’on a loué DIEU. Malheureusement, ces mœurs ont été ancrées dans nos communautés, après le culte, on entend des  “Aujourd’hui la louange n’a même pas chauffé» en ignorant que DIEU est le destinataire de la louange.

Objectifs liés la formation

L’objectif de la formation à la JCIPLA est donc de faire des formateurs. Les résultats sont lents mais, plus durables. J’encourage les chantres à se faire former, les groupes à le faire ensemble, vous bénéficierez de l’accompagnement des professeurs pour améliorer votre service. Ça évitera les problèmes liés au responsable fermé aux changements. Si vous avez à cœur aussi de vous former seul, payer le prix. J’encourage les pasteurs qui me liront à faire former leurs chantres à l’ÉCOLAD. Votre ministère en sera béni.

La suite de la formation pour moi

Jeanine Kongo
On immortalise ! Avec mon Responsable de l’annexe d’AngrĂ© et le PrĂ©sident

J’ai fini ma formation mais c’est maintenant que tout commence. La formation m’autorise Ă  dispenser des cours au sein de la JCIPLA ou ailleurs. Je continue d’apprendre car, on ne finit jamais de le faire. Je dois ĂŞtre un vase utile Ă  toute bonne Ĺ“uvre pour mon MaĂ®tre. Je proclame que je serai «un vase d’honneur, sanctifiĂ©, utile Ă  son maĂ®tre, propre Ă  toute bonne oeuvre.» 2 TimothĂ©e 2 v 21

J’achève avec un conseil que j’ai reçu d’un homme de DIEU Ă  qui je disais que je finissais ma formation cette annĂ©e : le conducteur de louange est lui-mĂŞme conduit par le Saint-Esprit. Peu importe ce que vous voulez mettre en pratique, la meilleure manière de faire plaisir Ă  quelqu’un est de lui demander ce qu’il aime. Pour DIEU, c’est sa volontĂ© !

Que DIEU bénisse votre passage sur mon blog

Laisser un commentaire

11 commentaires