contact@jeaninekongo.com

Goumin, Rupture, chagrin d’amour : Parlons-en! 1/2

Shalom mes distingué(e)s internautes. Comment s’est déroulé votre week-end pascal? C’est avec un plaisir renouvelé que je vous retrouve à notre rendez-vous hebdomadaire, chaque vendredi à 15 h. J’avais manifesté le désir d’écrire cet article avec vous, merci à ceux qui ont bien voulu contribuer. J’espère que vous apprécierez comment vos histoires ont été exploitées dans cet article.

Goumin, Kesako ?

Le goumin-goumin du latin gouminus gouminaré est…, nooooon je blague. Le chagrin d’amour ou en argot ivoirien « Goumin » est l’ensemble des moments difficiles qu’on passe après une rupture amoureuse. Quelqu’un disait que le meilleur endroit après un goumin, c’est l’Eglise. Personne ne saura si vous pleurez de repentance ou à cause de l’amour de DIEU. C’est marrant mais je l’ai expérimenté, les gens n’y voient que du feu surtout si la communauté vous est étrangère.

Rupture déchirante = Goumin fracassant

 

Crédit Photo : Etsy

Certaines ruptures commencent par « tu es trop bien pour moi », « quelqu’un d’autre fera ton bonheur mieux que moi. Cependant, d’autres ruptures arrivent de manière très douloureuse. Le mensonge était tellement grossier qu’il ne laisse pas de chance aux explications et impose la rupture. Deux femmes l’ont vécu. Gaëlle avait vent dans l’Eglise que son cheminant cheminait aussi avec une autre sœur. Malgré les multiples questionnements à cause de la rumeur qui enflait, le frère niait les faits. Un dimanche, on annonce depuis la chair qu’un couple s’est uni traditionnellement la veille, bien sapé en uniforme, il arrive et vous devez acclamer le Seigneur pour partager leur joie. Devinez quel couple ? Quelle joie pour Gaëlle ? Pourra-t-elle terminer le culte en paix ? Je vous laisse deviner.

Une autre sœur, Francine avait vu son fiancé Ali qu’elle avait présenté à sa famille, nier devant sa fiancée Gertrude qu’il était avec Francine de toutes ses forces. Chacune se croyait unique. Gertrude a continué la course. Ah ses frères multiprises. Que le court-circuit du Saint-Esprit soit votre partage. Les sœurs qui se livrent à ce genre d’activités ne sont pas épargnées par mon souhait. « Ayez à vos reins la vérité pour ceinture »  Ephésiens 6 v 14.  Ce verset vous parle ?

Le dénigrement après la rupture

Ne nous le cachons pas, le goumin fait mal. Des flots de larmes, la perte d’appétit, l’envie de rester au lit, des questionnements sans fin, pourquoi ? Que s’est-il passé ? À quel moment ai-je péché… Comme si tout ça ne suffisait pas, il faut parfois affronter sa vie racontée maintenant par l’ancien(ne) chéri(e) avec des mots cruels. « Joseph, son futur mari, était un homme bon et droit. Il ne voulait pas la livrer au déshonneur. C’est pourquoi il se proposa de rompre ses fiançailles sans en ébruiter la raison. » Matthieu 1 v 19 BDS

Êtes-vous obligés de vous exprimer sur les causes profondes de votre rupture ? Oui, surtout quand la relation embryonnaire était diffusée partout sur les réseaux sociaux, nous avons le droit nous qui avons tout suivi depuis les premières heures de tout savoir lol. Plus sérieusement, l’une des causes du dénigrement est l’immaturité, vouloir avoir raison, prouver à tout prix que l’autre a eu tort. Avoir de quoi se défendre quand on nous pose cette question : « mais le frère était bien, pourquoi tu l’as quitté ? » Vous alliez si bien ensemble, qu’est ce qui n’a pas marché ? »

Mais c’est vrai! Et alors?

Même si les informations diffusées sont vraies, dénigrer, c’est chercher à noircir quelqu’un aux yeux des autres. Vous avez partagé de bons moments, des fois même des secrets de famille. Dès que quelques ragots nous parviennent que l’autre a raconté des choses souvent mal retranscrites par le kpakpato (Le narrateur du jour), on cherche à se blanchir aux yeux du kpakpato déjà sous l’effet du rythme cardiaque qui vient de changer. La maîtrise de soi, vous connaissez, c’est un fruit de l’esprit ? Il est en effet bon «d’attendre en silence Le secours de l’Éternel». Lamentations 3v26 LSG. Ce secours est la restauration qui vient nous aider à passer à autre chose. Je dois le dire, c’est lâche de dénigrer. C’est lâche de parler aux autres des circonstances réelles de la rupture avec tout le monde sans en parler avec le ou la concerné(e).

Le goumin : destructeur d’identité

Avant cette relation, vous aviez des vertus de loyauté, vous étiez attentionné. Après le passage de l’esprit du goumin, vous nourrissez désormais la vengeance dans votre cœur. Encore plus quand l’autre met des postes qui nous visent même si ce n’était pas le but. « Le temps d’avancer », « Merci Seigneur pour cette délivrance », « Une joie prophétique m’anime ce soir » Ahhhh j’étais donc l’obstacle au bonheur. Le goumin révèle les talents de l’inspecteur Colombo caché en nous.

Il fait même de nous des diseurs d’avenir, « Cette relation ne va pas marcher ». Il nous mène au summum de la bêtise. Il fait désormais douter de notre conversion réelle à Christ avant la relation. Au regard des injures qui pleuvent, des sms de menaces qu’on envoie, des malédictions à base de versets bibliques… Il y’a matière à réfléchir.

 

J’ai déjà entendu des choses extraordinaires sur mon compte après une rupture. Ça m’avait même rendu un peu foulosophe : « On ne connait le vrai visage d’un amoureux dès lors qu’il s’appelle ex ». C’est tout pour aujourd’hui, on se retrouve vendredi prochain pour la suite.

Que DIEU bénisse votre passage sur mon blog chrétien!

Laisser un commentaire

14 commentaires