contact@jeaninekongo.com

J’ai remportĂ© une bataille 🏆 sur …moi-mĂŞme

Shalom mes distinguĂ©.e.s Internautes. Vous ĂŞtes une bĂ©nĂ©diction pour moi. Si vous n’ĂŞtes pas encore abonnĂ©.e Ă  ma page Facebook, faites-le car des surprises arrivent. Je vous donne une piste de surprise ici .  Aujourd’hui , j’ai Ă  cĹ“ur de vous partager quelques lignes d’une situation personnelle. Il s’agit d’un combat personnel : Vaincre l’irritabilitĂ© dans la fatigue. Nous devons chacun affronter Goliath, mais il faut d’abord avoir battu les bĂŞtes sauvages. La gestion de mon humeur quand j’Ă©tais fatiguĂ©e Ă©tait un ours.

Tous vos combats concernent DIEU!

J’ai adoptĂ© une mĂ©thode qui marche : ne pas exclure DIEU de mes combats. Nous sommes confrontĂ©s en tant qu’humain Ă  des combats liĂ©s Ă  nos Ă©motions, notre chair qu’il faut crucifier, les challenges liĂ©s Ă  la famille (Les sentinelles, soyez saluĂ©s), les challenges financiers, les dĂ©fis professionnels et ceux liĂ©s Ă  l’entrepreneuriat…

Bref, je reviens d’un 2e burn out manquĂ©. Le 1er m’avait poussĂ© Ă  prendre les vacances du blog. Ce 2e, je n’ai pas voulu qu’il arrive. Je l’ai donc affrontĂ© sur la base de ce verset biblique : <<Avec toi, je me prĂ©cipite sur une troupe en armes, Avec mon DIEU, je franchis une muraille>> Psaumes 18 v 30 .Quand je suis fatiguĂ©e, je suis d’humeur massacrante. Je deviens super irritable. Ayant observĂ© ce dĂ©faut, je me suis mise au dĂ©fi d’expĂ©rimenter la joie du Seigneur Ă  tout moment. Ce fruit de l’Esprit, la joie du Seigneur doit mĂ»rir en moi. Je ne veux pas qu’elle soit soumise Ă  une saute d’humeur. Je vous assure mes bien-aimĂ©.e.s, le feu de la fournaise permet de voir le surnaturel.

Organisez-vous et laissez DIEU conduire!

J’ai recrutĂ© une assistante dynamique pour m’aider dans mes affaires professionnelles. Ah oui, j’ai entendu la voix de Jethro me disant que je m’épuise et j’épuise mes clients et tous ceux qui attendent quelque chose de moi. J’ai pris sur moi de rompre aussi certains engagements et d’apprendre Ă  dire non. Je vous assure que c’est salutaire car le repos fait aussi partie de l’emploi du temps. J’ai passĂ© un temps ou j’étais fatiguĂ©e dans le corps mais j’avais besoin de faire l’oeuvre de DIEU sans murmurer. Quand je lis ce que les murmures ont crĂ©Ă© comme blocage dans la vie du Peuple d’IsraĂ«l… Cependant, comment ne pas se plaindre quand tout concourt Ă  se plaindre? J’ai priĂ© en reconnaissant que j’étais faible et que l’épreuve Ă©tait largement au dessus de moi, si moi je ne pouvais pas, LUI est le DIEU de toute force et de toute puissance.

RandonnéeAlors que ça semblait fou, j’ai choisi de donner la place à cette petite étincelle au fond de mon cœur qui me disait que je devais servir DIEU avec joie même dans ces conditions difficiles. Je devais dépasser cette zone de confort, la fatigue mentale. Vous savez quoi? DIEU m’a exaucé, l’étincelle a embrasé ma vie.

 Mon désir dans le service de DIEU est de pouvoir dire comme l’Apôtre Paul : <<Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. JE PUIS TOUT PAR CELUI QUI ME FORTIFIE>> Philippiens 4 v 12-13 

 

Que DIEU bénisse votre passage sur mon blog chrétien!

 

 

Laisser un commentaire