contact@jeaninekongo.com

Pourquoi Abidjan est devenu risqué?

Bonjour frères et sœurs, C’mon avis parlera d’une expression très populaire dont le pic a maintenant décru : Abidjan est risqué.

Cette phrase a été comme un bonbon dans la bouche de bons nombres d’Ivoiriens, au point d’en faire une chanson. A chaque situation cocasse que quelqu’un relatait, la fameuse expression était devenue l’interjection qui venait conclure le tout.

Où en sommes-nous aujourd’hui?

L’expression est aujourd’hui une réalité vécue quotidiennement. Nos fils d’actualité Facebook sont bondés de nouvelles négatives, des photos d’enfants enlevés avec des parents en détresse derrière ces posts, des accidents de la circulation qui font des dégâts énormes, des arnaques d’un nouveau genre… Hélas le risque ne se limite plus à la vie sexuelle des individus comme la chanson le dénonçait (mougoupan…).  Heureusement que la réalité n’est pas la vérité, La vérité c’est ce que dit la Parole de DIEU.

On moissonne ce qu’on sème!

Même en plaisantant, la parole crée la vie ou la mort, car La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l’aime en mangera les fruits” Proverbes 18 v 21. Par notre parole, sachons que nous créons une atmosphère qui nous influence par la suite. Dans le cas d’espèce, ces propos ont créé un environnement risqué. S’il vous plaît, arrêtons de justifier les mauvaises paroles que nous prononçons chaque jour avec légèreté, sur nos enfants, conjoints, sur notre maison, sur notre quartier, sur notre ville et sur notre Pays.

DIEU n’est pas un fétiche!

Oui, DIEU n’est pas un fétiche qu’on adore annuellement juste pour avoir sa protection. Quand ce genre de situations effrayantes se présentent, c’est seulement là que nos genoux connaissent ou reconnaissent le chemin de la prière, mais jamais avant. Bien-aimés, on ne se moque pas de DIEU. Soyons sincères en donnant véritablement nos coeurs à JESUS. La protection divine est une conséquence de notre appartenance à JESUS, pas la raison pour laquelle nous aimons ou nous rapprochons de JESUS. A certaines périodes, comme les mois précédant les examens, il y’a des embouteillages sur les lignes du ciel, beaucoup redeviennent pieux (Pour un temps) et participent à toutes les veillées de prières pour élèves et étudiants. Frères et soeurs, DIEU connaît ses enfants qui le cherchent nuit et jour, quelques soit les saisons mais aussi les opportunistes.

L’intercession comme antidote au risqué.

Esaïe 59 nous dit “12 Car nos transgressions sont nombreuses devant toi, Et nos péchés témoignent contre nous; Nos transgressions sont avec nous, Et nous connaissons nos crimes. 13 Nous avons été coupables et infidèles envers l’Eternel, Nous avons abandonné notre Dieu; Nous avons proféré la violence et la révolte, Conçu et médité dans le coeur des paroles de mensonge; 14 Et la délivrance s’est retirée, Et le salut se tient éloigné; Car la vérité trébuche sur la place publique, Et la droiture ne peut approcher. 15 La vérité a disparu, Et celui qui s’éloigne du mal est dépouillé. L’Eternel voit, d’un regard indigné, Qu’il n’y a plus de droiture.16 Il voit qu’il n’y a pas un homme, Il s’étonne de ce que personne n’intercède”.

Nous sommes choqués, nous nous plaignons  sur les réseaux sociaux, nous trouvons que c’est la faute d’un tel ou d’un autre, l’inaction, la bêtise, acte injustifiable…mais toujours des autres cependant DIEU s’étonne que personne c’est-à-dire un homme ou une femme ne se lève pour intercéder. Les initiatives de groupes sont louables, mais DIEU recherche une seule personne. Toi ou moi.

Élargissons nos sujets de prière, allons au-delà de nos vies, nos carrières, nos familles, le pays a aussi besoin de nous! DIEU est du côté de sa parole, pas du côté d’un individu qui croit avoir raison. Oublions un tant soit peu nos divergences et jetons-nous dans la prière. Sentons-nous tous concernés quand il s’agit de ramener nos cœurs à DIEU, et même si nous croyons être proches de DIEU, intercédons comme Abraham qui priait pour son neveu Lot.

La nature du combat

“Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.” 2 Corinthiens 10 v 3 à 5.

Oui ces pensées de risques qui nous traumatisent peuvent disparaître, Oui Abidjan ne sera plus risqué, si nous nous levons dans la prière, si nous nous convertissons, si nous abandonnons nos mauvaises voies, si nous fuyons la moquerie, l’orgueil et le dédain…

Chaque matin prie pour ton quartier, ta Ville et pour la Côte d’ivoire et surtout n’attend pas de révélations particulières. Ne subissons plus, soyons acteurs du changement en proclamant ce qu’on veut voir arriver dans le nom de JESUS.

JESUS EST L’UNIQUE SOLUTION pour Abidjan et la Côte d’Ivoire, c’mon avis !

Que DIEU bénisse votre passage sur mon blog !

Laisser un commentaire

12 commentaires

  • Aristide

    Super maman tu dis vrai sois Honoré

  • Sylvestre

    Merci pour cet article vraiment merci

  • Marcel Avy

    Waouu soit bénie ma soeur en faite tu as compris la vérité. Que nos actions de plaintes, complaintes et autres qui sont visibles sur réseaux sociaux et je ne sais plus n’ont pas effets car ce que nous voyons est la manifestation des prieerez des occultistes si nombreux dans ce pays et sans vergognes et qui maintenant ont pion sur rue car être un homme de nouveau genre serait même une aspiration d’élite. Eux ils prient leur truc et ils voient combien d’entre sont-ils pas heureux de voir la petite et funeste et funèbre gloire de leur truc. Mais nous fils et fille de Jésus-Christ, ayant la lumière et appelés a régner combien nous faisons l’essentiel : la PRIÈRE, la PRIÈRE, la PRIERE.
    Tu verras la gloire de Dieu et quelque part dans la Bible il est ainsi maintenant vous verrez les anges monter et descendre afin que la gloire de Dieu soit visible. Et ça c’est en priant rien que ca. Et nous on parle, on bavarde, on crogne, on se plaint et se complaint sans agir. Dieu t d’agir: agir pour Dieu veut dire prier. Jésus-Christ a agit car il a prié. Il ne se plaignait pas il priait car une chose est de voir une autre est de savoir que Dieu combat pour que les nombreuses fois cela échoue. Le sais-tu. Amen merci encore pour ce beau et puissant papier vraiment, demeure bénie ma soeur que Jésus se souvienne de toi. Continue de nous inciter a la prière et Dieu élèvera tes prière.

  • […] es-tu encore dans la vallée? Lèves-toi comme une mère dans ta maison dans ta famille, en Côte d’Ivoire ou dans la nation où tu trouves (France, RDC,Togo…et de tous les pays qui me lisent) et […]

  • […] Famille en JESUS, Abidjan est béni! En effet, nous nous apprêtons à recevoir un chantre que j’apprécie beaucoup. Si je vous […]

  • Komon narcisse

    Merci ma soeur pour ce message véridique.Abidjan est risqué vraiment mais Dieu nous protège.

  • Lionel SAHUIE

    Shalom soeur Jeanine.
    Je relis ce post et c’est comme si je le redécouvrait tant sa ténacité sonne pile poil juste. Dans un contexte où la parole est créatrice et la prière seul moyen d’amener à l’existence ce qui n’existait pas, nos complaintes et jérémiades tant publiques que nocturnes sur nos couches, n’ont d’effet que d’accroitre ce qu’elles propagent par la parole. Or si nous activons la borne  »balise et contingentement » par la prière nous pourrons neutraliser les nuisances et recréer l’épanouissement qui malheureusement ne connait pas la louange de l’avilissement.
    Tout ça c’est français. Mais je crois que j’ai à faire… On s’y retrouvera dans la prière, quand tu me rejoindras.
    Let’s pray now.